Primo accédant : les questions essentielles à se poser avant d'acheter pour la première fois 15/05/2019

S’engager dans un projet de construction de maison neuve, alors que l’on est primo accédant (que vous accédez pour la première fois au statut de propriétaire), est-ce une bonne idée ? Bien sûr ! L’élaboration d’un projet de construction neuve est un projet passionnant, ne vous privez pas de le réaliser parce que c’est votre première fois… Après quelques mois de patience et de travail main dans la main avec votre constructeur, vous posséderez une maison qui répondra exactement à vos besoins. Mais en attendant, il y a quelques questions importantes à se poser avant de se lancer !

 

Est-ce le bon moment ? 

Un projet de construction de maison neuve (ou d’achat en général), doit être mûrement réfléchi. Il y a des moments pour investir et d’autres pour attendre … Attendre quoi ? Que les taux d’emprunt soient intéressants. A moins que vous ayez la chance de pouvoir acheter sans emprunter (ce qui, même si vous bénéficiez de la somme, n’est pas forcément la bonne solution lorsque les taux sont très bas, parlez-en à votre banquier… ), la somme d’argent que vous allez emprunter va être calculée sur plusieurs années et selon un taux d’intérêt. C’est pour cela qu’il est important d’étudier la tendance et faire des démarches de négociation avec des organismes de crédit et des banques, au moment opportun. Bonne nouvelles : depuis plus de 5 ans, les taux sont bas ! Chaque année, on entend parler d’une possible remontée des taux, mais ils restent très bas et intéressants, en 2019, c’est le moment d’investir dans un achat de maison neuve ! 

 

Bénéficiez des aides de l’état 

En France, depuis plusieurs années, une politique incitative à l’achat rend les conditions d’emprunt très intéressantes pour les primo accédants qui souhaitent se lancer dans l’achat d’une résidence principale. Pourquoi ? Parce que, contrairement à une personne qui achète pour la seconde fois, vous ne bénéficiez pas d’un apport consécutif à la plus-value de revente de votre premier bien. 

Vous avez déjà entendu parler du PTZ, le fameux prêts à taux zéro ? S’il n’est pas disponible pour l’ensemble de la somme à emprunter, vous pouvez sans problème et avec des conditions d’attribution assez larges, en bénéficier à hauteur de 40% de votre emprunt total

Saviez-vous que l’achat d’un bien neuf vous permet de faire une économie très conséquente sur les frais notariés ? Lors de l’achat d’un bien, les frais de notaires peuvent représenter jusqu’à 8% du prix du bien ancien à rénover, pour seulement 2 à 3% du prix lors de la construction d’un bien neuf. 

Vous travaillez dans une entreprise de plus de 10 salariés ? Renseignez vous sur le prêt action logement, anciennement nommé le 1% patronal. Les conditions d’attributions découlent du choix du chef d’entreprise, concernant les modalités d’allocations de cette aide. Aussi, discutez-en avec les personnes concernées dans votre entreprise ! 

Vous souhaitez investir mais vos revenus sont bas ? Ne vous découragez pas, il est à présent possible d’étaler un prêt sur 25 ou 30 ans. Si cette perspective n’est, à première vue, pas réjouissante, sachez que les prêts peuvent se recalculer au bout de quelques années, le temps pour vous de monter en grade ou de vous stabiliser dans un emploi du rémunérateur. Par ailleurs, le Prêt Action Logement vous permet de limiter vos frais de dossiers à 500€ et de bénéficier des APL selon vos conditions de revenus, comme dans le locatif !

 

Pensez à la revente ! 

Lisez notre article à ce sujet pour tout savoir sur les bonnes questions à se poser dès la construction de votre maison neuve. Pensez à la revente peut être intéressant en tant que primo accédant, pour bénéficier ensuite d’une maison plus confortable. La plus-value de revente n’est intéressante qu’à partir de 5 ans après l’achat, car vous n’êtes plus taxés sur celle-ci. Ainsi, si vous faites construire un logement, que vous vendez 5 ans plus tard, vous pourrez ensuite construire plus grand, dans un secteur plus valorisé par exemple. 

Pensez y dès votre premier emploi : Vous êtes jeunes, peut-être en couple mais encore sans enfants, vous pouvez investir dans un appartement que vous revendez (ou louez) 5 ans plus tard pour faire construire une maison familiale

 

Faites confiance à un constructeur

On pense parfois que faire appel à un constructeur est synonyme de maison haute couturesur-mesure et donc très onéreuse. Mais non ! Les constructeurs sont habitués à travailler avec tous les types de budgets et peuvent vous proposer des plans ou des solutions d’aménagements qui vous permettent de maîtriser votre budget

Vous avez un projet immobilier ? Parlez-en à votre conseiller Demeures Occitanes ! 

Nos dernières actualités

Une maison traditionnelle en Périgord : c'est quoi ?

Une maison traditionnelle en Périgord : c'est quoi ?

19/08/2019