L'aménagement de ma cuisine en 8 conseils 10/12/2018

Vous faites construire votre maison. La cuisine est une pièce qui, au fil des ans, s’expose et s’impose ! Vous y passez désormais plus de temps en famille, elle est souvent ouverte sur le salon, c’est un lieu de partaged’expériences et aussi un lieu social. De grandes décisions se prennent souvent autour d’un plat qui mijote ! Nous vous proposons 8 commandements de bon sens et d’astuces, pour penser les plans de cette pièce maîtresse de votre maison.  

1) Pensez sa cuisine selon votre composition familiale et son évolution

Jeune couple, envie de créer une famille ? Maman gâteau ou famille en vadrouille ? A la retraite, c’est la maison de vos « vieux jours » ? La cuisine est une pièce fonctionnelle qui se conçoit en écho à vos habitudes de vie. Projetez-vous car on dit qu’une cuisine se renouvelle en moyenne tous les 20 ans…

  • Si vous cuisinez beaucoup, que vous n’aimez pas le bruit et les odeurs, peut-être préfèrerez vous une cuisine dans une pièce séparée ? 
  • Les familles avec enfants apprécient les cuisines avec ilot central, ainsi les rangements bas sont plus nombreux, les enfants peuvent se servir tout seul et profiter d’un coin de l’îlot pour faire les devoirs pendant que les parents cuisines. 
  • Les jeunes couples choisissent souvent des cuisines en Louvertes sur le salon, qui permettent de surveiller le diner tout en participant à l’apéro. 

Notre conseil : investissez dans des caissons de bonne qualité, car ils sont en général de taille standard et vous pourrez changer les portes lorsque votre budget vous permettra plus d’extravagances ou que vous goûts évolueront. 

2) Une circulation bien huilée ! 

Dans une cuisine, on bouge, on se déplace, on piétine, on range, on pousse, on passe son temps à aller d’un poste à un autre. Il existe une méthode bien précise pour optimiser l’emplacement de 3 éléments indispensable à toute cuisine : 

  • L’évier
  • La table de cuisson
  • Le réfrigérateur

Pour éviter de vos cogner, pester et perdre du temps, agencez ces 3 éléments en triangle. Par exemple, l’évier et la table de cuisson du même côté et le réfrigérateur en face, de l’autre côté. La poubelle sera toujours une bonne compagne de l’évier. Vos autres éléments de rangement vont graviter autour de ces 3 pôles pour fluidifier l’espace et faciliter l’exécution des tâches répétitives ! 

3) Une hauteur optimale 

Il existe des tailles standards pour la hauteur des meubles, mais si vous êtes plutôt petits ou au contraire grands, tenez-en compte. Les meubles mal adaptés à votre morphologie peuvent occasionner des douleurs et de l’inconfort lors de la préparation des repas

En revanche, gardez en tête ces quelques astuces pour l’agencement des meubles : 

  • Pour permettre à deux personnes de se croiser dans une cuisine en U ou entre deux éléments, gardez au moins 1m20. 
  • Dégagez de l’espace devant les plans de travail, pour aller et venir, jeter des choses dans la poubelle ou porter des ustensiles lourds. 
  • Les placards hauts doivent rester accessibles, maximum 2,20m de hauteur, voir moins selon votre taille. 

4) Une place pour chaque chose, chaque chose à sa place

C’est ce que disaient nos grands-mères et elles avaient raison. Pour qu’une cuisine soit facile à vivre, prévoyez des rangements pour tout votre matériel. 

Des crochets sur des barres pour les ustensiles à conserver à porté de main. Des endroits où poser les choses en attente d’être lavées. Vous aimez l’espace et le dépouillement ? Trouver un placard pour dissimuler le toaster en dehors du petit déjeuner, le robot ménager et la boite à pain ! Optimisez chaque m2, les rangements astucieux d’angles ou très fins pour les bouteilles de condiments sont disponibles à tous les tarifs ! 

5) Protégez votre cuisine 

Vous venez de refaire votre cuisine ? Protégez-là pour ne pas recommencer la peinture dans quelques mois. On sous-estime toujours la quantité de graisse volatile, de poussière et de tâches émises dans une cuisine. Pour limitez la saleté sur les murs, choisissez une crédence large et facile à nettoyer. Pour éviter les dépôts gras, choisissez une hotte puissante, facile à entretenir et … mettez là en marche à chaque fois que vous cuisinez ! 

Les tapis vinyles sont à la mode (en imprimés carreaux de ciment, béton ciré, faux bois ...) : disposés sous vos pieds aux abords des plans de travail, ils sont faciles à nettoyer et permettent de limiter les tâches sur le carrelage à ces endroits particulièrement sollicités. 

6) Plein feux sur la cuisine ! Lumière ! 

Si vous disposez d’une fenêtre dans votre cuisine, optimisez-la en évitant de l’obstruer par des éléments ménagers. Laissez entrer la lumière naturelle qui sublimera vos préparations, vous permettra de cuisiner en regardant dehors ! 

Vous n’avez pas de fenêtre ? Optez pour des éclairages puissants : la cuisine est une pièce à vivre, une pièce de travail où il est important de bien voir. 

Notre conseil :Pas de plafonnier ? Ca tombe bien, c’est la mode des faux-plafonniers. Prenez un joli fil (il existe de très beaux fils colorés, torsadés de tissu …), fixez un crochet ou plusieurs au plafond et faites courir le fil, comme ça, brut, le long des murs et au plafond, c’est la mode ! Amenez ainsi la lumière où vous en avez besoin.

7) Soyez branchés 

Pensez aux prises électriques dans la cuisine. Rien de plus énervant que de devoir débrancher la cafetière pour brancher le mixeur ! 

Les prises peuvent être murales, au sol, au niveau du plan de travail et même encastrées dans celui-ci. Bien entendu, les prises doivent être éloignées de l’évier, où des projections peuvent occasionner des ennuis … Les prises ne doivent pas être collées au plan de travail, pour pouvoir brancher plusieurs éléments en même temps !

Notre conseil :Pensez à installer une prise commandée avec interrupteur, pratique pour couper certains appareils pendant la nuit ! 

8) Electroménager caché ou exposé ? 

Les appareils comme le réfrigérateur, le lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle, four … Peuvent être encastrables. C'est-à-dire que vous allez habiller leur surface avec les mêmes éléments décoratifs que votre cuisine, pour agencer un espace homogène et accordé. 

Les modèles en pose libre sont moins onéreux, vous pouvez pourquoi pas les customiser aux couleurs de votre cuisine avec des stickers spéciaux pour pièces humides (ou des crédences à coller ?), pour faire rimer les économies avec l’harmonie ! 

Notre conseil : Si votre cuisine est ouverte, n’oubliez pas de tenir compte du niveau de nuisance acoustique de chaque nouvel élément électroménager. Il serait dommage d’être réveillé à 3h du matin par le lave-linge

Demandez conseil à votre conseiller Demeures Occitanes, il sera à même de vous renseigner sur l’aménagement de votre cuisine ou de vous conseiller une cuisine experte et de confiance dans votre localité !

Nos dernières actualités