Incroyable, ce qui se trouve sous votre maison ! 30/07/2018

Parlons d'un endroit indispensable, mais caché de votre future maison : le vide sanitaire. Qu'est-ce que c'est ? A quoi sert-il ? Comment l'entretenir ? Quelles sont les alternatives ? Plongeons dans les dessous de votre maison ! 

Le sol, la base de tout 

Le vide sanitaire est un élément de soubassement de l'habitation, c'est-à-dire qu'il sert d'assise, de support entre votre maison et le sol

Lorsque vous choisissez un terrain, celui-ci a des particularités importantes à prendre en considération dans la réflexion autour de vos plansL'orientation, les vents dominantsl'ensoleillement, participent de la réflexion, autant que la nature du sol. Les matériaux, le type de terre et les éventuelles formations rocheuses constituant le sous-sol de votre maison, déterminent l'assise à adopter. 

Chez Demeures Occitanes, une étude de sol est systématiquement réalisée avant la construction. Si vous êtes dans une zone construite, il est probable que la nature du sol soit connue, grâce aux autres constructions alentours, mais si vous êtes au milieu d'une zone vierge, il faudra étudier le sol pour savoir quelle option choisir pour le soubassement de votre future maison. 

Sur un sol de type argilo calcaire, sujet à des gonflements et des retraits (l'argile étant un matériau perméable, mais dont la forme change avec l'humidité et la pluie), le vide sanitaire est une solution sécurisantedurable et confortable

Sol argileux 

 Il en va de même sur un sol plat ou avec une légère pente, le vide sanitaire permet d'éviter des terrassements onéreux et complexesSur sol plat, il s'élabore facilement avec 2 à 3 rangs de parpaings ou de briques.

Dans certaines zones de notre territoire français, le sol produit naturellement un gaz radioactif (le radon) en faible concentration, mais suffisamment présent pour nécessiter des mesures préventives à son égard. Un vide sanitaire permet d'assurer une couche d'air entre le sol sont émane parfois ce gaz qui se dissout rapidement à l'air libre, et le plancher de l'habitation.  

Le vide sanitaire : sanitaire, mais pas que ! 

Un vide sanitaire, comme son nom l'indique, a une fonction d'assainissement de la maison. Dans les zones sujettes à de fortes pluies, à une nature de sol imperméable ne favorisant pas l'infiltration de l'humidité et de la pluie, il existe des risques de remontées d'eau par capillarité vers l'habitation. Le vide sanitaire assure alors un volume d'air constant et sain, entre le sol et la maison

Un vide sanitaire  

Concrètement, on le construit sur 50 cm à 1m20, la maison est alors surélevée et mieux isolée, puisque l'air est l'un des meilleurs isolants qu'il soit ! Le confort de l'habitation est assuré par cet espace, qui peut occuper tout ou partie du sous-sol de la maison

Le vide sanitaire est pratique pour faire passer les canalisations et réseaux domestiques. Il doit être ventilé par des grilles, dont la surface est fonction d'un ratio avec le volume d'air engendré. Ces grilles doivent être bien scellées et à maillage serré pour éviter le passage de rongeurs et d'animaux plus gros sous le vide sanitaire. 

 

Maison avec un sol haut, le vide sanitaire en-dessous préserve le confort des habitants 

Un avantage indéniable du vide sanitaire dans les régions à mouvements de sol, c'est sa capacité (relative!) d'absorption des déformations. Carrelage fêlé, murs fissurés sont ainsi limités, il donne une certaine souplesse à la maison.   

Vide sanitaire 

Sachez qu'il n'y a aucune obligation légale de construction d'un vide sanitaire, c'est simplement une option à considérer dans les situations évoquées ci-dessous. A noter qu'en cas de construction d'un sous-sol (habitable, aménageable), le vide sanitaire est inutile. Enfin, le vide-sanitaire n'est pas à considérer dans la superficie habitable de la maison. 

 Réseaux sous vide sanitaire 

 

Les alternatives au vide sanitaire : 

 

Le dallage sur terre-plein : simplement appelée la dalle. Il s'agit de décaisser une partie du terrain, de la stabiliser puis de couler une dalle pour isoler thermiquement la maison du sol. Le dallage flottant possède un joint isolant entre le plancher et la dalle.

Le hérisson : Vient en complément de la dalle, ce sont des pierres concassées, réunies et tassées, compactées. L'action drainante est assurée par les interstices entre les pierres, qui s'amoncèlent sur environ 25cm d'épaisseur, recouvertes de chaux hydraulique (assainissante et structurante). La dalle vient ensuite en complément. 

Les fondations sur pilotis : Plus onéreuses, elles permettent de construire sur des terrains très humides ou avec une très forte déclivité. Elles sont alors intéressantes pour éviter de gros terrassements. Ce sont des plots en béton, ou des poutres verticales en bois, sur lesquelles on vient construire le plancher de la maison, puis la maison. 

 

Quel que soit l'emplacement de votre terrain, le design de votre maison, votre Conseiller Demeures Occitanes saura vous orienter vers le meilleur soubassement pour votre maison. N'hésitez pas à nous contacter pour demander un rendez-vous !

Nos dernières actualités