Doit-on penser à la revente, dès la construction de sa maison neuve ? 21/11/2018

Vous êtes en plein processus de création de votre future maison neuve. Accompagné par votre constructeur, vous penser à tout du sol au plafond, son financement, l’agencement de votre jardin, la répartition des pièces, le carrelage de la salle de bain... Une réflexion n’est, vous semble-t-il, pas du tout à l’ordre du jour, c’est celle de la revente de cette maison. La vie nous réserve toujours des surprises, bonnes ou mauvaises et nous vous recommandons de considérer ce point pour faire face à toutes les éventualités

Une maison pour vous, une maison pour l’avenir

Acheter une maison, c’est se stabiliser et invertir pour demain. L’immobilier est un des investissements préférés des français, qui, s’ils sont plus mobiles qu’avant, pensent encore à la maison qu’ils font construire comme d’un lieu pour leurs vieux jours. 

La précarité des couples n’est plus à démontrer et plus fréquents sont les couples en instance de séparation qui poussent la porte des agences immobilières, pour rapidement se séparer de leur bien acquis en commun. La précarité professionnelle pousse d’autres ménages à muter dans une région différente, se rapprocher d’une ville ou des universités pour les études supérieurs de leurs enfants. Multiples sont les raisons qui pourront demain, vous inciter à revendre cette maison que vous mettez pourtant (et vous avez bien raison !) tout votre cœur à concevoir aujourd’hui. 

A moins d’une aisance financière vous autorisant toutes les extravagances de structure, de couleur ou de positionnement, il est recommandé de concevoir votre maison comme un élément fonctionnelmodulable et dé-personnalisable sans travaux pharaoniques, pour répondre aux envies du plus grand nombre en cas de mise sur le marché. 

S’il va de soi que vous investissez dans la qualité, pour cette maison qui hébergera bientôt  votre famille, ne lésinez pas sur une bonne isolation (thermique mais aussi phonique), sur la fonctionnalité des pièces, la qualité globale des matériaux. Si vos finances sont limitées, il sera plus intéressant de réduire la taille de la maison, de la penser comme un élément modulable dans le temps (agrandissement, annexes, dépendances …) pour arbitrer le coût de construction sans détriment pour les matériaux. 

Sachez enfin qu’une maison terminée, même si elle est mise rapidement sur le marché, décote de 10 à 15% de sa valeur (comme les voitures !) dès qu’elle change de propriétaire. On ne parle pas ici de construction à but locatif ou de revente rapide programmée, mais bien de revente non anticipée, rapidement après la construction.  

Une structure pour vous et les autres

Lorsque l’on fait construire, c’est dans l’optique de répondre aux besoins de notre composition familiale, de nos contraintes professionnelles et des plaisirs de nos loisirs (BBQ, jardinage, pétanque, couture ?). Les pièces s’agencent pour répondre avant tout à vos besoins, ce qui ne vous empêche pas de penser également à la praticité que tout le monde recherche de nos jours. 

Des pièces lumineuses (ne faites pas d’économies sur les menuiseries, tout le monde a besoin et aime la lumière naturelle).

Des pièces qui répondent aux besoins de tous : si la tendance est par exemple aux petites chambres pour profiter d’un grand séjour, ce n’est pas forcément une bonne idée de ne faire que des chambres à moins de 9m2 sous prétexte qu’on ne fait que dormir dedans ! 

Des agencements pratico-pratiques : par exemple, une maison à étages bénéficiant d’une suite parentale au rez-de-chaussée, c’est l’assurance de plaire aux ménages de tous les âges, même aux personnes âgées. 

Une pièce une fonction : Vous aimez jouer au billard ? Assurez-vous que la composition de votre salle de jeux permette également de la transformer en chambre ou bureau si besoin. Vous aménagez les combles ? Même si c’est pour vos enfants, pensez à laissez une hauteur sous plafond suffisante pour changer l’affectation de cette pièce si besoin (chambre d’amis ou bureau, buanderie …). 

Un financement bien ajusté 

Vous faites un emprunt pour financer votre nouveau bien ? Vous ferez sûrement en fonction de vos moyens : certains choisissent pourtant d’allonger la durée de leur prêt pour baisser les mensualités, alors qu’ils ont la capacité financière de rembourser plus tous les mois. Bonne idée ? Cela dépend … Sachez que les taux d’intérêt des prêts immobiliers baissent pour les durées plus courtes et que l’amortissement du capital est beaucoup plus long au delà de 15 ans d’endettement. Que restera-t-il lors de la revente dans 10, 15, 20 ans ? Posez-vous cette question et faites plusieurs calculs pour trouver le meilleur compromis entre vos finances et votre taux d’intérêt. 

 

N’hésitez pas à échanger avec votre conseiller Demeures Occitanes à ce sujet, il connait bien le marché et saura orienter vos choix ! 

Nos dernières actualités

Chauffage au bois : Poêle ou insert, que choisir ?

Chauffage au bois : Poêle ou insert, que choisir ?

08/10/2018